Traite des êtres humains

photo-stoptraite-1
©x-default

L’expression "Traite des êtres humains" désigne le fait de recruter, de déplacer d’un endroit à un autre, dans un même ou vers un autre pays, d’héberger ou d’accueillir une personne par la menace ou le recours à la force ou d’autres formes de contrainte, dans le but de l’exploiter pour en retirer un bénéfice (la prostituer, la forcer à travailler, vente des organes…).

Il ne faut pas confondre le trafic illicite des migrants, qui est fondé sur le transport des personnes, et la traite des personnes qui est fondée sur l’exploitation.

La traite est parmi les activités criminelles internationales les plus importantes au même titre que le trafic de drogues et d’armes.

La traite constitue une infraction pénale et est définie au Code pénal (articles 382-1 et ss). Ces faits sont passibles de sanctions sévères (peine d’emprisonnement de 3 à 10 ans et amendes pouvant s’élever à 100.000 euros).

Si vous êtes en présence de tels signes laissant présumer un cas de traite, merci de signaler ces faits à la Police grand-ducale:

4997-6210 113 par courriel
(pendant les heures de bureau) (en dehors des heures de bureau) traite@police.etat.lu
Dernière mise à jour