Piétons

Art. 162

  • 01 Défaut pour les piétons de circuler sur des trottoirs praticables (24.-euros)
  • 02 Défaut pour les piétons d’utiliser le trottoir même lorsque la chaussée n’est bordée que d’un seul trottoir praticable (24.-euros)
  • 03 Circulation sur un trottoir en poussant un cycle à la main ou en transportant des objets encombrants causant ainsi une gêne importante pour les autres piétons (24.-euros)

(Règl. g.-d. du 19 mars 2008)

  • 05 Circulation d’un piéton sur une piste cyclable ou sur la chaussée, en présence d’un trottoir ou d’un accotement praticables (24.-euros)
  • 06 Défaut pour un piéton d’emprunter le côté gauche de la chaussée, dans le sens de sa marche (24.-euros)

(Règl. g.-d. du 26 mai 2009)

  • 07 Défaut pour une personne qui circule en fauteuil roulant ou en fauteuil roulant à moteur ainsi que pour une personne qui conduit un fauteuil roulant ou un fauteuil roulant à moteur en tant que piéton, d’emprunter le côté droit de la chaussée dans le sens de sa marche (24.-euros)
  • 08 1 Inobservation par un piéton de l’interdiction de s’engager sur la chaussée avant de s’être assuré qu’il peut le faire sans danger ni gêne pour les autres usagers (24.-euros)
  • 09 1 Inobservation par un piéton de l’obligation de traverser la chaussée perpendiculairement à son axe (24.-euros)

(Règl. g.-d. du 19 mars 2008)

  • 10 1 – de traverser la chaussée en s’attardant ou en s’arrêtant, hors le cas de nécessité (24.-euros)

(Règl. g.-d. du 23 mai 2012)

  • 11 – de traverser la chaussée en dehors d’un passage pour piétons, d’un passage souterrain ou d’un passage supérieur à moins de 30 mètres d’un tel passage (49.-euros)
  • 12 1 – de s’engager sur la chaussée ou de la traverser en dehors de la phase verte à un passage où la circulation est réglée par des signaux colorés lumineux (49.-euros)
  • 13 1 Défaut pour un piéton de s’engager sur un passage avec prudence et en tenant compte de la distance et de la vitesse des véhicules, à un passage où la circulation n’est pas réglée par des signaux colorés lumineux (24.-euros)
  • 14 1 Défaut pour un piéton de libérer le passage aux véhicules en service urgent signalant leur approche au moyen d’un avertisseur sonore spécial et de feux bleus clignotants (74.-euros)

(Règl. g.-d. du (26 mai (2009)

  • 15 Défaut pour les piétons formant un groupe, un cortège autorisé ou une procession ou pour des éléments de l’armée en colonne de marche, d’emprunter le côté droit de la chaussée (24.-euros)

Art. 162bis

  • 01 Inobservation de l’interdiction de jouer sur la voie publique (24.-euros)
  • 02 Fait de laisser jouer un enfant de moins de 10 ans à un endroit de la voie publique où il est autorisé à jouer alors qu’il gêne ou met en danger les autres usagers (24.-euros)
  • 03 Fait d’utiliser ou de laisser utiliser des piétons âgés de 10 ans au moins des dispositifs à roues fixés aux pieds ou comportant une planche servant de support pour se déplacer à des endroits de la voie publique autres que ceux où leur circulation est autorisée et signalés comme tels (49.-euros)

Renuméroté par le règlement grand-ducal du 26 mai 2009.

  • 04 Fait de laisser utiliser un enfant de moins de 10 ans qui n’est pas accompagné d’une personne de 15 ans au moins des dispositifs à roues fixés aux pieds ou comportant une planche servant de support pour se déplacer aux endroits de la voie publique où leur circulation est autorisée et signalés comme tels (49.-euros)
  • 05 Fait pour les piétons utilisant ou qui sont laissés utiliser des dispositifs à roues fixés aux pieds ou comportant une planche servant de support pour se déplacer de gêner ou de mettre en danger les autres usagers (49.-euros)

Art. 162ter

(Règl. g.-d. du (22 avril 2009) En zone de rencontre et en zone résidentielle:

  • 01 – entrave sans nécessité de la circulation des autres usagers par un piéton (24.-euros)
  • 02 – gêne d’un piéton par un conducteur (49.-euros)
  • 03 – mise en danger d’un piéton par un conducteur (74.-euros)

(Règl. g.-d. du 2 août 2002)

Art. 162quat

En zone piétonne:

  • 03 – circulation d’un cycle ou d’un dispositif à roues fixé aux pieds ou comportant une planche servant de support pour se déplacer (49.-euros)

(Règl. g.-d. du 2 août 2002)

  • 07 – entrave sans nécessité de la circulation des autres usagers par un piéton (49.-euros)
Dernière mise à jour