Avant le départ

La combinaison "homme, machine et route" peut, mais ne doit pas forcément faire le malheur de quiconque. Pour bien démarrer la saison de la moto, il faut préparer la machine ET l’homme.

Traitement de l’information, maîtrise du véhicule, reconnaissance et évitement du danger sont les mots clés lorsque le binôme homme/machine rencontre la route. Mais avant cela, il faut déjà prévoir les préparations nécessaires.

Sortir de l’hibernation

En début de saison, après une longue pause d’hiver, il faut respecter une période de mise en route. Concrètement, il faut d’abord effectuer en solo, sans associé, des exercices détendus de conduite et de freinage, pendant le weekend, sur des grands espaces (parkings vides), programmer ensuite des petits tours et, si possible, participer à un entraînement de sécurité de conduite de moto.

La moto aussi doit être sortie de l’hibernation et remise en état:

  • Vérifiez le niveau des matières consommables: essence, huile, liquide de refroidissement et de frein (il est conseillé de faire remplacer entièrement le liquide de frein avant chaque début de saison).
  • La chaîne de transmission est-elle lubrifiée, qu’en est-il de son flottement?
  • Vérifiez la tension de la batterie.
  • Est-ce qu’il y a des fuites? Des cylindres du bloc moteur sont-ils humides?
  • Resserrez les vis, si nécessaire.
  • Contrôlez visuellement les garnitures de freins, l'état des conduites (étanchéité).
  • Contrôlez les bougies, les nettoyez et, si nécessaire changez-les.

Une attention particulière doit être portée aux freins et aux pneus (profil et pression).

Dernière mise à jour