Mobilité et sécurité routière

La mobilité permet à chacun de participer à la vie sociale, de vivre de manière autonome et de se déplacer librement.

Comment améliorer votre sécurité sur les routes?

En tant qu’automobiliste

  • Planifiez votre déplacement/voyage et prévoyez suffisamment de temps et de pauses.
  • Comme la majorité des informations nécessaires pour la conduite d’un véhicule sur la route est transmise par l’œil et que la vue de chacun diminue à partir de l’âge de 40 ans, faites régulièrement des tests pour vous assurer que vos yeux soient à la hauteur des exigences.
  • Lorsque les conditions d’éclairage changent, l’œil d’une personne âgée nécessite plus de temps pour voir de nouveau clairement. Réduisez la vitesse dans ces situations et évitez les trajets pendant la nuit. Protégez aussi vos yeux avec des lunettes de soleil si nécessaire.
  • La capacité auditive diminue avec l’âge. Réduisez les sources de bruit dans la voiture: éteignez votre radio, fermez votre fenêtre…
  • Si vous vous sentez dépassé par une situation, n’hésitez pas à arrêter votre véhicule au bord de la route et prenez le temps de rassembler vos idées.
  • En cas de problèmes au niveau de la mobilité corporelle, des rétroviseurs plus grands avec miroir spécial pour l’angle mort peuvent constituer une solution.
  • Si vous prenez des médicaments, il est important de consulter d’abord votre médecin pour vous assurer que ces médicaments n’ont pas de répercussions négatives sur la conduite.
  • Une voiture à transmission automatique n’est pas équipée d’embrayage. Vous pouvez garder les deux mains au volant, ce qui favorise le temps de réaction. Une aide au stationnement peut également se révéler comme utile, puisque celle-ci émet un signal sonore lorsque la voiture s’approche d’un obstacle.

En tant que piéton

  • Portez des vêtements clairs – de préférence avec réflecteurs – lorsqu’il commence à faire nuit.
  • Traversez la rue uniquement au feu vert et ne faites pas demi-tour si le feu tourne au rouge.
  • Ne vous laissez pas inciter par un environnement familier en traversant une route sans faire attention.
  • Indiquez clairement lorsque vous traversez la route (éventuellement par un signe de la main) et assurez-vous que tous les usagers de la route ont compris votre intention.

 En tant que cycliste

  • Portez toujours un casque et des vêtements clairs avec réflecteurs.
  • N’utilisez que les pistes cyclables bien visibles et spécialement aménagées.
Dernière mise à jour