Historique de l’École de Police (EP)

  • Les premières traces de l'École de Police remontent à l'année 1928 où fut créée l'École de Gendarmerie au sein de la Compagnie des Gendarmes et Volontaires. Par la suite, la loi du 23 juillet 1952 concernant l'organisation militaire institua une École de Gendarmerie auprès du corps de la Gendarmerie. Cette école fonctionna entre 1952 et 1967 à Luxembourg.

  • Avant l'abolition du service militaire obligatoire (loi du 29 juin 1967) les volontaires candidats gendarmes ou policiers étaient formés uniquement par les soins de la Gendarmerie.

  • De par cette nouvelle loi fut créée l'École de Gendarmerie et de Police (EGP) qui fonctionnait à partir du 15 janvier 1968 au Centre d'Instruction Militaire à Diekirch.

  • Le 23 avril 1979, les 20 premiers stagiaires de police féminins entraient en service pour suivre leur stage de trois ans au sein de l'Armée, de la Police et de l'EGP, suivis le 20 octobre 1980 par 10 stagiaires gendarmes féminins.

  • À partir de novembre 1981, la formation des candidats s'étend sur une année scolaire. Pendant les congés scolaires les candidats sont détachés dans les unités de Gendarmerie respectivement aux commissariats de police pour y suivre des stages pratiques.

  • En juillet 1987, pour pallier au manque flagrant des effectifs dans les deux corps, on instaure les carrières de gendarme et d'agent de police pour lesquelles est prévue une durée de formation de six mois.

  • Le 11 novembre 1991, l'École de Gendarmerie et de Police fut transférée à Luxembourg-Ville. Actuellement elle se trouve dans les locaux de l'ancienne école Hartmann au Verlorenkost. Après avoir passé 23 ans sous l'égide de l'Armée, l'EGP retourne de nouveau à ses sources.

  • Le 2 août 1994, le Ministre de la Force publique et le Ministre de la Justice fixent par arrêté conjoint les missions, but, programme et fonctionnement de l'EP.

  • Le 31 mai 1999, la Chambre des députés vote la loi portant création d’un corps de Police grand-ducale et d’une Inspection générale. L’article 12 de cette loi institue l’École de Police chargée de l’instruction de base pour les candidats des carrières de l’inspecteur (ancienne carrière sous-officier) et du brigadier (ancienne carrière du gendarme et agent de police). (loi du 31 mai 1999)

  • Désormais, la formation s’étend sur une (carrière du brigadier) respectivement deux années (carrière de l’inspecteur).

  • Afin de permettre aux volontaires de l’Armée engagés jusqu’en novembre 1999 d’avoir accès à l’École de Police sous les modalités en vigueur lors de leur engagement, les anciennes dispositions leur restent applicables jusqu’au 1er novembre 2003.
Dernière mise à jour