Fonctionnaire du groupe de traitement A1, A2

Le fonctionnaire du groupe de traitement A1 ou A2 est appelé à exercer des missions de coordination du travail et de gestion des unités ou équipes en fonction de son domaine d’expertise.

Il est recruté sur base d’un diplôme universitaire (master ou bachelor). La Police compte environ 70 fonctionnaires du groupe de traitement A1 dans ses rangs. Actuellement, le recrutement des fonctionnaires du groupe de traitement A2 est en suspens.

Les membres de ce groupe de traitement peuvent acquérir les grades suivants au fur et à mesure de leur carrière :

  • Premier commissaire divisionnaire
  • Commissaire divisionnaire
  • Premier commissaire principal
  • Commissaire principal

Six postes sont classés comme fonction dirigeante au sein de la Police : le directeur général (A1), le directeur général adjoint (A1) et les directeurs centraux (A1).

Pour l’admission à la formation professionnelle de base dans la catégorie de traitement A, un examen-concours est organisé.

La formation policière théorique et pratique d’une durée de 24 mois est organisée dans une école de police à l’étranger, suivie de 12 mois d’initiation pratique.

CRITÈRES D’ADMISSION

Pour être admis à l’examen-concours pour la formation de base pour la carrière du fonctionnaire du groupe de traitement A1 ou A2, le candidat doit remplir les conditions suivantes :

  1. Être de nationalité luxembourgeoise ;
  2. Être détenteur d’un diplôme universitaire (A1 : master ; A2 : bachelor) ;
  3. Offrir les garanties de moralité requises au vu de l’enquête de moralité ordonnée par le ministre ;
  4. Connaissance des trois langues administratives ;
  5. Avoir une présentation compatible avec l’exercice de la fonction et le port de l’uniforme ;
  6. Être titulaire d’un permis de conduire de la catégorie B.

EXAMEN-CONCOURS

L’examen-concours pour la formation de base comporte sous forme écrite ou orale :

  1. Des épreuves psychologiques et d'aptitude générale ;
  2. Un examen médical visant à déterminer si le candidat satisfait aux conditions physiques requises pour l’exercice de la fonction ;
  3. Une épreuve sportive visant à déterminer si le candidat est apte à acquérir une condition physique nécessaire à l’exercice du service policier ;
  4. Un examen de la personnalité destiné à évaluer la concordance entre le profil du candidat et les exigences spécifiques de la fonction.

L’échec à l'une des épreuves ou examens est éliminatoire. Le candidat qui a échoué a le droit de se présenter encore deux fois à l’examen-concours.

Le candidat ayant réussi à l’épreuve de sélection est admis au stage dans l’ordre de son classement et dans la limite du nombre de postes vacants.

FORMATION

La formation policière théorique et pratique des fonctionnaires stagiaires comprend une formation de 24 mois dans une école de police à l’étranger et une formation complémentaire au Luxembourg portant sur la législation, les procédures et techniques policières nationales.

Pendant la phase de formation policière théorique et pratique, des périodes d’observation pratiques sont organisées dans les unités de police au Luxembourg ou à l’étranger.

Après la réussite de la formation à l’école de police à l’étranger et après avoir suivi la formation complémentaire, les fonctionnaires stagiaires sont autorisés à suivre la phase d’initiation pratique.

Celle-ci s’effectue au sein des unités relevant de la direction centrale police administrative et de la direction centrale police judiciaire. Pour les besoins de la formation, la phase d’initiation pratique peut en partie s’effectuer dans des unités ou services de police étrangers.

Dernière mise à jour