Direction centrale "police judiciaire" (DCPJ)

La direction centrale "police judiciaire" (DCPJ) comprend le Service de police judiciaire (SPJ) et assure, avec le concours du directeur du SPJ et des directeurs régionaux, la coordination stratégique des missions de police judiciaire au niveau national en exécution des priorités stratégiques telles que définies au comité d'accompagnement.

La DCPJ est secondée par le comité d’accompagnement qui a pour fonction de veiller au bon fonctionnement de la police judiciaire et à la définition des priorités judiciaires. Le comité a comme objectif d’accompagner et de superviser le travail judiciaire. Il s’agit de l’organe-clé de concertation, de consultation et de dialogue entre les deux principaux acteurs dans le domaine de la police judiciaire.

Ce comité est constitué du procureur général d’État, qui le préside, des procureurs d’État, du juge d’instruction directeur près le tribunal d’arrondissement de Luxembourg, du directeur général de la Police grand-ducale, du directeur central de police judicaire, du directeur du service de police judiciaire (DSPJ) et du directeur central de police administrative (DCPA).

La DCPJ assure de manière générale une mission stratégique et, dans le domaine judiciaire, un rôle de coordination et de collaboration (le SPJ assure une mission opérationnelle).

Le SPJ est composé:

  1. d’une direction;
  2. de départements subdivisés en sections;
  3. de services décentralisés de police judiciaire dans les régions Nord, Sud-Ouest et Centre-Est.

Le SPJ a son siège dans la Région Capitale.

Le SPJ est chargé de missions de police judiciaire en général. Rentrent plus spécialement dans ses attributions:

  • les recherches et enquêtes en relation avec des infractions graves ou d'une complexité particulière;
  • la recherche, le prélèvement, la conservation et l’exploitation des traces et empreintes, y compris les empreintes digitales et génétiques conformément aux lois applicables;
  • la tenue et la mise à jour des fichiers dactyloscopiques et des fichiers en matière de traitements génétiques et la documentation relative aux condamnés;
  • le traitement de messages Interpol, Europol, CCPD, PWGT, SIRENE;
  • les extraditions (sur mandat européen ou international);
  • la centralisation et l’exploitation des informations dans des domaines clé;
  • la tenue de formations en collaboration avec la direction de la formation;
  • l’exécution des commissions rogatoires internationales;
  • la liaison avec les partenaires externes (au niveau national et international).

Concrètement, le SPJ comprend les départements et sections suivants:

  1. Criminalité contre les biens

    • Répression du grand banditisme
    • Criminalité générale
    • Cybercrime
    • Enquêtes spécialisées
  2. Criminalité contre les personnes

    • Infractions contre les personnes
    • Infractions sexuelles et délinquance juvénile
  3. Criminalité organisée

    • Stupéfiants
    • Criminalité organisée
    • Anti-terrorisme
  4. Criminalité économique et financière

    • Infractions économiques et financières
    • Anti-blanchiment
    • Entraide judiciaire internationale
    • Formation, appui et méthodologie
  5. Appui

    • Nouvelles technologies
    • Police technique
    • Police scientifique
    • Appui judiciaire opérationnel

Les domaines de compétences suivants existent au niveau des services décentralisés de police judiciaire et font partie intégrante du SPJ:

  1. Vol organisé;
  2. Criminalité générale;
  3. Maltraitances et délinquance juvénile;
  4. Stupéfiants;
  5. Police technique;
  6. Infractions économiques et financières (uniquement pour la région Nord).
Dernière mise à jour