Injonctions des agents de police

Lors d’interventions, d’accidents ou d’autre perturbations de circulation, les agents de police peuvent, si nécessaire, donner des instructions de circulation aux usagers de la route, qui doivent être respectées.

Dans cette optique, voici les trois instructions les plus courantes.

Le non-respect des injonctions des membres de la Police chargés du contrôle de la circulation par un usager de la route entraînera une amende de 145€ et un retrait de 2 points sur le solde de points du permis de conduire. (La réduction d'un nombre déterminé de points s'applique automatiquement en fonction du type d'infraction commise.)


Policier avec bras tendus horizontalement
Le ou les bras tendus horizontalement signifient "Arrêt pour tous les usagers qui viennent d'une direction coupant celle indiquée par le ou les bras tendus"
©Police grand-ducale

Policier avec bras gauche tendu horizontalement et bras droit plié en équerre
Le bras gauche tendu horizontalement, le bras droit étant plié en équerre signifie: «Mise en marche de la circulation dans le sens ouvert».
©Police grand-ducale

Policier avec bras gauche levé verticalement
Le bras gauche levé verticalement signifie "Arrêt pour tous les usagers, sauf pour ceux qui se trouve à l'intérieur d'une intersection, lesquels doivent évacuer celle-ci"
©Police grand-ducale

Sont à considérer en outre comme injonctions, les ordres verbaux donnés par les agents ainsi que l’affichage sur les véhicules utilisés dans le cadre des missions qui invite le conducteur à suivre lesdits véhicules. 

Les coups de sifflet répétés signalent l’infraction à une prescription réglementaire et signifient: «Arrêt obligatoire».

Les injonctions prévalent sur les règles de circulation ainsi que sur les indications des signaux colorés lumineux et des signaux routiers.

Dernière mise à jour