Arnaques

Les arnaqueurs ont une imagination débordante et ne cessent d’inventer de nouvelles combines. Pour se prémunir contre les arnaques, il est donc utile de reconnaître les comportements typiques des criminels, les principaux points faibles qu’ils exploitent chez leurs victimes et les situations qu’ils affectionnent particulièrement.

Souvent les personnes âgées sont perçues comme des victimes « faciles ». D’un côté, les criminels présument des sommes d’argents plus importantes chez les personnes âgées, de l’autre côté, une personne plus âgée, de par sa crédulité, son manque de précaution ou d’inadvertance ou son temps de réaction plus conséquent, est particulièrement vulnérable. Mais il n’y a pas que les personnes âgées qui peuvent tomber dans le piège des arnaqueurs.

Pour amener leur(s) victime(s) à faire quelque chose, les malfrats cherchent à les déstabiliser, à les convaincre et essaient souvent de les isoler et/ou de les mettre sous pression.

La crédulité des gens est un vaste terrain de jeu pour les escrocs. De manière générale :

  • Méfiez-vous des gains faciles et des services gratuits.
  • Vérifiez toujours l’identité de votre correspondant. Abstenez-vous de discuter avec des inconnus qui tentent de vous vendre des biens ou des services dont vous n’avez pas besoin.
  • Avant de signer quoi que ce soit, lisez l’entièreté d’un document.
  • Ne communiquez jamais vos données personnelles à des inconnus.
  • Prenez le temps de réfléchir ! Plus le vendeur est pressant, plus l’affaire devient suspecte.
  • Changez régulièrement votre mot de passe.

N’hésitez pas à signaler toutes les arnaques et tentatives d’arnaques auprès de la Police ou à porter plainte.

Dernière mise à jour