Distraction au volant

Près d’un accident sur 10 est lié à l’usage du téléphone au volant. L’envoi de messages, mais également l’utilisation d’applications ou des médias sociaux sollicitent considérablement les capacités d’attention du conducteur.

Le smartphone est le seul dispositif qui cumule les quatre sources de distraction qui peuvent détourner l’attention d’un conducteur :  

  • Auditive : l’attention est détournée par ce que l’on entend.
  • Visuelle : l’attention est détournée par ce que l’on voit.
  • Physique : l’attention est détournée par ce que l’on fait.
  • Cognitive : l’attention est détournée par des réflexions.

Les risques liés à l’utilisation du smartphone au volant :

  • Téléphoner au volant multiplie le risque d’accident par 3, lire ou écrire un message par 23.
  • Envoyer un message détourne l’attention du conducteur pendant 5 secondes.
  • Regarder le téléphone pendant 2 secondes à 130 km/h équivaut à une distance parcourue de 150 m.

Toutefois, le smartphone n’est pas la seule source de distraction pour le conducteur. Dans ce contexte, suivez les conseils suivants :

  • Concentrez-vous sur la route, même dans un embouteillage.
  • Évitez de faire autre chose que conduire.
  • Effectuez les réglages de la radio et du système de navigation avant le départ.
  • Sachez que même des conversations avec d’autres passagers sont des sources de distraction.
  • Évitez de manger ou de boire pendant que vous conduisez.
  • Rendez-vous compte du fait que les autres utilisateurs de route puissent être distraits.
  • Si vous remarquez que vous avez des problèmes de vous concentrer sur la route, faites des pauses.

Dernière mise à jour